Home > Stadswinkel > Europese projecten > Grundtvig
Grundtvig PDF Afdrukken
Voor deze pagina is er nog geen vertaling beschikbaar. Gelieve ons hiervoor te verontschuldigen. Wij doen ons best dit zo snel als mogelijk in orde te brengen.

Méthodologie d'Approche Educative sur la Précarité Energétique (MAEPE)

Le projet MAEPE est une collaboration entre trois partenaires explorant la question de la précarité énergétique et la réponse donnée par chacun afin d’aider les personnes touchées par ce phénomène, tout en promouvant l’utilisation d’une énergie durable. 
 
Les trois partenaires croisent différentes expériences :
 
Le Pact Arim des Alpes Maritimes est basé à Nice. Cet organisme fait partie d’un réseau national de 145 associations réparties sur tout le territoire français. Leur mission est de répondre aux besoins, habitudes et moyens disponibles des personnes isolées ou vivant en famille dans des conditions très modestes, afin d’améliorer leurs conditions de logement et de favoriser la réhabilitation des quartiers. 
 
Le London Borough of Lewisham est, en tant qu’autorité publique (Conseil de Lewisham) responsable directement et indirectement de l’accessibilité à un grand nombre de services pour ses résidents. Le Conseil promeut l’utilisation efficace des ressources au sein de sa commune, en travaillant avec les habitants, les entreprises et autres afin de réduire les gaspillages, épargner de l’argent et protéger l’environnement actuel et celui des futures générations.
 
L’association le Centre Urbain dont le but est de promouvoir le développement urbain durable. Une de ses missions est d’assurer la réalisation d’audits énergétiques et de fournir une guidance aux ménages défavorisés afin de réduire leurs factures d’énergie.
 
Les objectifs du projet ont consisté à :
 
identifier la situation locale de chacun des partenaires ;
présenter les méthodologies les plus couramment employées ;
rechercher de quelle manière les aides sont apportées aux personnes les plus fragilisées ;
mettre en place un échange de bonnes pratiques dont le but est de bâtir un modèle pratique qui puisse servir dans différents cas de figure.
 
Le Rapport Final de notre premier séminaire donne une meilleure compréhension des champs d'action des trois partenaires et des objectifs poursuivis dans le cadre du projet. Il peut être téléchargé ici: alt
 
A travers ce projet, nous avons fait face à une grande variété de situations de précarité énergétique et à différentes résolutions de problèmes. Premièrement, nous étions confrontés à différentes conceptions de l’expression « précarité énergétique », qui n’est ni précisément définie en France, en Belgique, ni au niveau européen. C’est pourquoi nous avons choisi de nous référer à la définition britannique selon laquelle toute personne qui consacre plus de 10 % de ses revenus aux factures d’énergie est en situation de précarité énergétique. 
 
Un fait commun partagé est, bien souvent, la mauvaise efficacité énergétique des logements. Ce niveau d’efficacité énergétique est déterminant, car il renforce la précarité énergétique. Un ménage aux ressources limitées est d’autant moins en mesure d’assumer ses dépenses s’il habite dans un logement ouvert à tous les vents et mal chauffé. Cela signifie aussi qu’avec les mêmes revenus, un ménage peu aisé pourrait payer la facture énergétique d’un logement bien isolé, en contrôlant et en mesurant ses dépenses en énergie. Or souvent, les logements des personnes les plus pauvres sont vétustes et sont antérieurs aux réglementations thermiques nationales et européennes.
 
Le projet MAEPE nous a permis d’améliorer nos connaissances sur les causes de la précarité énergétique et notre compréhension de quelques mécanismes opérationnels employés pour y remédier. Dans notre projet, des pratiques innovantes en matière de lutte contre la précarité énergétique ont pu être  examinées sous trois aspects : 
 
1. social : qui sont les personnes touchées par la précarité énergétique et quels types d’aides sont fournis par chaque partenaire. 
2. technique : l’innovation dans les bâtiments, de manière à améliorer l’efficacité énergétique et diminuer les factures des locataires.
3. financier : comparaison des mécanismes financiers déployés par chaque partenaire (crédit, prêt vert, primes, réductions fiscales etc…).
 
Nous avons choisi de présenter les résultats qui ont été vus à Bruxelles (BE), Lewisham (GB) et Toulon-Nice (FR) au moyen de cas d’études présentés sous forme de fiches-sujets. Ces fiches-sujets reprennent différents thèmes : 
 
l’amélioration de l’efficacité énergétique des logements sociaux : de la rénovation traditionnelle aux bâtiments sociaux passifs (projet « l’Espoir » à Bruxelles) ;
le travail social : de quelle manière les personnes les plus fragilisées sont-elles soutenues. A ce titre, le travail de l’association « London and Quadrant Housing » est significatif, de même que l’action des travailleurs sociaux à Toulon, tournés vers les communautés de gitans ; 
les stratégies d’économie d’énergie à grande échelle (l’utilisation des déchets à Londres afin de fournir de l’énergie, l’utilisation des déchets de bois à Cannes afin de chauffer des ensembles d’immeubles de logements sociaux) ;
les programmes spécifiques destinés à réduire la précarité énergétique.

 

 

Ces 17 Fiches-Sujets sont destinées à illustrer les mécanismes variés de lutte contre la précarité énergétique.

Elles peuvent être téléchargées dans le tableau ci-dessous:

 

 

FS-1
Bruxelles: les audits énergétiques du Centre Urbain
alt

 

FS-2
Bruxelles: logements sociaux - bâtiment passif "l'Espoir".

 

alt
FS-3
Bruxelles: rénovation énergétique d'un bâtiment classé au sein d'une Cité-jardin
alt
FS-4
Bruxelles: logements sociaux dans la commune de Schaerbeek
alt
FS-5
Bruxelles: politique de lutte contre la précarité énergétique
alt
FS-6
Bruxelles: lutte contre l'insalubrité - Contrat de quartier Maison-Rouge
alt
FS-7
Nice: l'espace Info-énergie
alt
FS-8
Cannes: la Zone d'Aménagement Concertée (ZAC) Maria
alt
FS-9
Toulon: relogement des gens du voyage dans des logements fixes - Accompagnement social
alt
FS-10
Cannes: chaufferie au bois pour un ensemble de logements sociaux (Ranguin)
alt
FS-11
Cannes: OPAH - Plan de cohésion social
alt
FS-12
Londres: quartiers nord de Lewisham
alt
FS-13
Londres: logements dans les quartiers sud de Lewisham
alt
FS-14
Londres (Lewisham): logements sociaux rénovés de Heathside - Lethbridge
alt
FS-15
Londres (Lewisham): logements sociaux de Loampitvale
alt
FS-16
Londres (Lewisham): logements sociaux de London and Quadrant
alt
 
FS-17
Londres: projet de réseau de châleur dans la commune de Lewisham
 
alt

alt

"Ce projet a été financé avec le soutien de la Commission européenne. Cette publication n'engage que son auteur et la Commission n'est pas responsable de l'usage qui pourrait être fait des informations qui y sont contenues."

 

 Met de steun van het Brussels Hoofdstedelijk Gewest.

© Centre Urbain asbl - Stadswinkel vzw
Powered by Curbain.be